Les Ferreux

Tumulte Charnel


Deux regards se croisent
Se toisent
Deux êtres se plaisent
Malaise
La musique entraîne
L’ADN
Le cœur exulte
Tumulte
Une passion commune
Allume
Réaction en chaîne
Que vienne
L’heure qui éreinte
L’étreinte
L’heure passionnelle
Charnel
SK 2019

Tumulte charnel 


Un pas en avant 
Un pas en arrière 
Prends les devants 
J’assure tes arrières 


Un coup de reins 
Prometteur semble-t-il 
De sensuels vas et viens 
Avec ta force virile 


Une intensité rare
Mon corps y répond 
Vas y mon tsar
Au plus profond 


Ce tumulte charnel 
Perdre pieds nous fait 
Vivre le péché originel
Plus que parfait 


Dans ce tumulte charnel 
Mélange de toi et moi
Même s’il reste sensuel
Nos souffles il renvoie 


Arrivés au paroxysme du plaisir 
Proches du nirvana retrouvé 
Nos corps enflammés de désir 
Jouissent, se sentent légers 


Ce tumulte charnel 
Avec toi je veux vivre
Ce tumulte charnel 
Avec toi m’enivre 

Sandy Koegler & Frédérique Mosimann

Regard d’Acier
Solide comme un roc
Regard qui m’évoque
Un morceau d’acier
Regard bien trempé
Tes yeux comme un glaive
M’atteignent, me soulèvent
Me transpercent telle l’épée
A la pointe affûtée
Regard posé sur moi
Derrière mon armure
Tu me dis ces mots là
Caresses l’écorchure
Embrasser le hasard
Suivre la lumière du phare
Jamais je n’oublierai
Ton regard d’acier…
SK 2019

Regard d’acier
Comme une carapace
Longtemps je t’ai utilisé
Parfois encore tenace
Maintenant j’sais doser
Ce regard pourtant
Peut être aussi doux
Envers les bienveillants
Mais plus pour les fous
Regard parfois flambant
Avec qui je m’amuse
Lorsqu’un homme charmant
Avec un sourire me méduse
Regard que je soutiens
Envers et contre tous
Attention je me souviens
Je reste dans les clous
Regard rieur souvent
L’humour est ma came
Au grès des vents
D’enfant est mon âme
Regard de velours
Peut-être tu verras
Mais que par amour
Pour toi il sera
Regard d’acier
Je vais te lâcher
Regard d’acier
La garde est tombée

Sandy Koegler & Frédérique Mosimann

Sur un air de Tango
Regard envoûtant
Le dos bien cambré
Immobile je t’attends
Je ne pense qu’à danser
Face à moi pas d’malaise
Entre nous c’est la braise
La glace romp illico
Sur un air de Tango
Pose ta main sur ma hanche
La seconde on enclanche
Laisse toi embarquer
Dans cette danse endiablée
Mon danseur ténébreux
Mon amour vénéneux
Viens goûter le poison
Du tango la passion
Tous les deux sur la piste
Affaire classée sans suite
Moi Juliette toi Roméo
Sur un air de Tango…

Sandy Koegler

Imbroglio 

Tout me semble embrouillé 
Usant de toutes ses ficelles
L’imbroglio me fait douter 
Ce jour, je me fais la belle

Puis non, je tire un fil
Ce n’est pas le bon
Son plan je vais lire 
Pour arriver au pardon

Pardonner enfin Nestor
De m’avoir lâchée 
Retour dans ma zone de confort
L’imbroglio c’est terminé 

Aujourd’hui bien debout 
Fils à fils je tire
Pour arriver à bout
De ces temps du pire

Imbroglio dans ma vie 
Le chaos tu as installé 
Imbroglio je te défie 
Aujourd’hui je suis armée 

Imbroglio il est temps 
De suivre ton chemin
Sans pour autant
Pourrir le mien 





Frédérique Mosimann

La faille
Apparue un jour
La faille
Vivra pour toujours
L’entaille
La terre s’ouvre
Le vide m’attire
Les sables mouvent
Je crains le pire
La lutte s’engage
Le fond ou le rivage
De vie à trépas
Il n’y a qu’un pas
En bas le magma
M’appelle me supplie
Je ne tomberai pas
D’en haut je souris
Apparue un jour
La faille
Vivra pour toujours
L’entaille…

Sandy Koegler

Pêche d’en Fer


Alors que je t’avais perdue
Empruntant le mauvais chemin
Soudain tu m’es apparue
Là-bas, tout au loin


Mon âmes en peine
Mon corps en panne
Impossible que tu sois mienne
Mon coeur est en fane


Pourtant de si loin
Il me semble apercevoir 
Au fond de ce trou noir
Une lueur dont j’ai besoin


Surprise par cette lumière
Courant pour la retrouver
Laissant mes tracas à hier
Je suis le chemin de fer


Arrivant à destination 
Non sans peine je l’avoue
Libérée de tant de pression
À toi lumière, je me voue


Retrouver une pêche d’enfer 
Mon tour enfin c’est
Laissant les souvenirs amères
Loin dans leur enfer 


Pêche d’enfer retrouvée 
A jamais je l’espère 
Pêche d’enfer tant aimée
Pêche d’enfer tu es immaculée 

Frédérique Mosimann

Deux matières se répondent en échos Qui de la peinture ou du métal a créé l’autre ! Est ce la peinture qui converge des deux rives pour se solidifier en un seul bloc ou est ce le métal ,qui tel un aimant projette sur les bords son spectre magnétique ! Bien mystérieux que tout cela ! Seule Frédérique a la réponse ! Et puis ,et puis pour aller plus loin ,n’est ce pas l’ histoire de chacun d’entre nous ,nous qui parfois rayonnons vers les autres ,ou est ce les autres qui nous confortent dans notre existence ? Les autres qui nous donnent l’envie de vivre par leur reconnaissance ? Rien ne se perd tout se transforme nous en avons ici la preuve irréfutable !

Pascal Lou

Dédale defs :Lieu où l’on peut s’égarer ( Ça j’ai déjà fait !lol! ) ou Ensemble compliqué ,inextricable et Geisha : est au Japon une artiste et une dame de compagnie, qui consacre sa vie à la pratique artistique raffinée des arts traditionnels japonais. Voilà ,voilà ,ça c fait ! Le tableau est tres bien construit géométriquement bien équilibré ,on s’y retrouve ( pas facile avec les dédales pourtant ) Et tout ça avec ,en gros ,deux couleurs ! Bravo !Les boules d’acier donnent une dimension infinie à la toile et interagissent bien avec les deux couleurs de base qui seules,malgré le graphisme , auraient rendu le tableau insipide . Par contre ,la Geisha ,je ne vois pas ,à moins que ,la geisha ce soit justement Frédérique qui consacre , tout aussi justement ,sa vie à la pratique des arts ! De là à ce qu’elle soit une dame de compagnie …Faut voir ! Je ne vais pas m’aventurer dans un dédale de réflexions sans réponse !😉

Pascal Lou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code