Les Multicolores

Parade


Tels les cygnes
Sur leur rade
Fais moi signe 
Je t’offre ma parade


Celle-ci a peut-être 
Un air de tirade 
Qui mesure des mètres 
Mais pour toi c’est ma parade


Du haut de ta balustrade 
Je sais que tu ressens 
La douceur de ma parade
La ferveur de mes sens 


Eh non, pas de charade
Je m’livre, me dévoile 
Lors de ma parade 
Pour que tu voies les étoiles 


L’as-tu entendue ?
Depuis mon estrade
Ma prose éperdue 
Décriée dans ma parade 

Frédérique Mosimann

Solution


De mes addictions
J’ai fait l’addition
Énoncé le problème
Choisi mon théorème
Pythagore fait le mort
M’a-t-il jeté un sort?
Et que peut faire Thalès
Lorsque la vie me blesse ?
Diviser, rester seule
Recomposer le puzzle
A la colère me soustraire
Recompter mes impairs
J’n’ai pas la bosse des maths
Je n’s’rai pas lauréate
Je suis une équation
Voilà ma solution…
SK 2019

Solution
Lorsque je tergiverse
À en perdre la raison
Vient telle une averse
L’absence de solution
Si souvent je me leurre
Me faisant une fiction
D’un coup il est l’heure
De trouver la solution
Si de ta part j’attends
Qu’enfin il y ait réaction
Il sera grand temps
De chercher la solution
Pour que nous puissions vivre
Portés par une folle passion
Nous jetant dans ce bateau ivre
Enfin trouvée, la solution
FM2019

Sandy Koegler & Frédérique Mosimann

Fleurs du Futur
Aucune odeur
Aucune couleur
Voici les boutures
De fleurs du futur
Un futur proche
Un futur moche
Tout est métal
Un monde fatal
Plus d’insectes
Qui prospectent
Seule la mort
Triste sort
Terre inerte
Terre déserte
Belle imposture
Fleurs du futur
Abandonnés
Les champs de blé
Plus d’air pur
Vie aux ordures
Pesticides à foison
Quelle déraison
Pour une luxure
Fleurs du futur…
SK 2019

Fleurs du Futur
Jolies fleurs du futur
Aux tons vifs et colorés
Comme sorties de la bures
D’un moine esseulé
Quel homme aujourd’hui
Prendrait le sacerdoce
Laissant tous ces fruits
En rongeant son os
Ces fleurs du futur
Peut-être leur feront
Goûter aux fruits mûres
Enfin, nous l’espérons
Célibat imposé
Au nom de la foie
Souvent transgressé
C’est normal ma fois
Que ces fleurs du futur
Ouvre les portes de l’amour
A ces moines peu sûrs
Hésitant aussi à leur tour
Entre la folie et la chaire
Le futur leur dira
Peut-être ce qu’ils espèrent
Compatible ce sera
FM2019

Sandy Koegler & Frédérique Mosimann

La Cible

Tel un animal sauvage 
Guettant sa proie
L’arbalétrier bien sage
Te vise retenant son émoi

Ton cœur atteindre 
De sa flèche habile 
Sans sa fierté feindre 
Te toucher en plein mille

Brave arbalétrier 
Sportif calme et serein
Ton souffle tu retiens 
Au moment de tirer

Le carreau est lancé  
Il respire à nouveau 
Suivant de ses yeux
Son trajet fougueux 

Cible au cœur criblé
Cible tu lui es dédiée 
Cible tu l’as défié 
Cible il t’a perforée 

Frédérique Mosimann

Liberté
Toi si longtemps cherchée
Dans une vie à étouffer
Liberté si fragile
Je marche sur un fil
Acculée de toute part
Perdue dans ce couloir
A bout de forces je cours
Cherche une sortie d’secours
La bombe je désamorce
Je défonce les portes
Plus aucun compte à rendre
Je commence à comprendre
Je retrouve la lumière
Je suis libre comme l’air
L’air de tout l’air de rien
Je te respire enfin…

Sandy Koegler

Injustice 


Sentiments bafoués 
L’injustice a gagné 
Sentiment d’inachevé 
Réveillant ainsi ma hargne 


Lorsqu’elle te surprend
L’injustice t’assassine 
La gagne devenant 
Une lointaine cousine 


Que faire contre 
Se battre encore
Allant à la rencontre 
D’une injustice cador


Se battre contre du vent 
Quand l’injustice surprend
Continuer à avancer
Sans certitude de gagner 


Lasse de ce combat
Où l’on t’abaisse 
Te rendant si bas
Afin que tu cesses


Injustice tu demeures
Mes tracas grandissant 
Injustice tu te meurs
Ma hargne te pulvérisant 


Injustice peut-être d’un jour
Injustice pas pour toujours
Injustice je te vaincrais 
Ma hargne t’achèverait 

Frédérique Mosimann

Injustice
Mille tourments
Sur moi se posent
Acharnement
C’est l’overdose
L’obstination
Me tyrannise
Persécution
Quoi que je dise
Monde amoral
Gouffre abyssal
Telle est l’épreuve
Dont je m’abreuve
Les fleurs du mal
Sont carnivores
Le vide total
Elles me dévorent
Où est ma candeur?
Béante cicatrice
Tout est noirceur
Injustice…

Sandy Koegler

Échec et Mat
Placée là
Sur l’échiquier
Moi Caïssa*
Je vais jouer
Tu lances l’attaque
Bouges tes pions
Je tais mon trac
Réfutation
Tu n’es qu’un fou
Voué à l’échec
Je vais d’un coup
Te clouer l’bec
Je perds ma tour
Tu baisses ta garde
Tes beaux atours
Je ne regarde
Roi ou cavalier
Tu es acculé
Moi reine indélicate
Te prends…Échec et mat…
Caïssa: déesse du jeu des échecs

Sandy Koegler

Armature


A toi, qui un jour 
Sans raison m’a abusée 
Me prenant sans détour 
Par virilité, par lâcheté 


Ta peur d’être rejeté 
T’as transformé en fou
Ma zone de confort brisée 
Aujourd’hui, je m’en fous


Mon armature d’acier
Depuis ce jour insensé 
C’est heureusement blinder 
Évitant ainsi d’être blessée


Tu te disais mon ami 
Rassurant et bienveillant 
Devenu mon pire ennemi
Pervers et méchant 


Ce que tu m’as pris
Aujourd’hui est digéré 
Mon armature a repris
Son droit d’exister 


Voilà 20 ans que 
Tu as pris ce droit
Aujourd’hui voilà que 
Je te le lève le doigt


Doigt d’honneur
Le seul mérité
Pour un vil violeur
Qui m’a brisée 

Frédérique Mosimann

Mes remerciements les plus sincères à Martial Vout, qui m’a permis de m’en libérer enfin

https://martialvout.com/


Long est le Chemin
Long est le chemin
Qui me permettra
Un beau matin
D’être au creux de tes bras


La patience ainsi
Nous est obligée
Malgré celle-ci
Nos âmes sont liées


Aujourd’hui si loin
Et si proches à la fois
Nul est mon besoin
Même si je suis aux abois


Distance réconfortante
Distance que je hais
Distance rassurante
Distance tu me déplais

Frédérique Mosimann

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code